Comment donner suite à nos - brillantes- idées.

Comment donner suite à nos - brillantes- idées.

Cela vous est certainement déjà arrivé. Vous avez une idée, une bonne idée. Mais comment donner vie à ce projet ou cette idée sans abandoner en chemin? On entame le projet avec motivation et enthousiasme, mais quelque chose se passe en chemin, une difficulté ou un manque de motivation, des doutes, et le projet reste à moitié achevé pendant des mois voire des années.

Beaucoup d'entre nous en ont déjà fait l'expérience. Et cela nous laisse déçu, on justifie cet abandon avec quelques excuses (manque de temps, de budget, de réalisme, d'expertise,..) mais cela laisse un trace de culpabilité et c'est franchement pas terrible pour notre estime de soi. 

Que ce passe t'il donc entre ce moment d'inspiration et de motivation avec lequel on démarre le projet, puis cette perte de vitesse, et ce moment où on préfère ne plus y penser du tout même si au fond de soi on tient encore à ce projet? 

Voici les 5 blocages et comment les dépasser.

1. Peur de l'échec

La peur de l'échec nous effraie, nous bloque et peut frustrer. La solution n'est heureusement pas - trop - compliquée.

La solution se trouve dans l'action. Choisir un petite action, et ne pas avoir d'attentes particulières. Vous ne devez pas TOUT faire. Faites juste UNE chose. 

Si vous voulez repeindre votre maison, faites des essais de couleurs sur un mur. Si vous voulez créer un livre de cuisine, testez une première recette. Si vous voulez apprendre la boxe, inscrivez vous à un cours. Vous comprenez l'idée. C'est normal si ce n'est pas parfait du premier coup. Le plus important c'est de commencer.

Si c'est un projet déjà entamé, c'est le même processus, choisissez une chose que vous pouvez faire pour faire avancer le projet.

L'action est la manière la plus efficace de changer votre vibration. Méditer, visualiser, rêver, c'est important. Mais c'est en agissant que vous allez vraiment attirer ce que vous voulez et créer la vie que vous voulez vivre. 

Faire ce que l'on aime nous projette dans le moment présent et nous procure une réelle sensation de bien être. La joie est la source de création ultime! C'est en faisant ce que l'on aime et ou se sent inspiré de réaliser que l'on attire ce que l'on veut. 

Quand la peur de l'échec rode, ne nourrissez pas cet état d'esprit. Décidez de vous mettre en mouvement et de réaliser une chose - aussi petite soit elle - qui vous rapproche de votre objectif. Réduisez vos attentes et concentrez vous sur ce que vous faites. Une fois que vous mettez en action les prochaines étapes se présenteront comme une évidence. 

2. Peur du succès

Oui, la peur du succès existe. Que pensez vous que votre succès va avoir comme conséquences dans votre vie? Réussir ce que vous entreprenez peut avoir de réelles conséquences sur votre relations. Changer et se différencier va impliquer de potentiels jugements, jalousies, remarques voire séparations auxquelles vous n'avez peut être pas envie de vous confronter. Il est parfois plus facile de se fondre dans le décor et ne déranger personne que de vivre la vie à laquelle on aspire vraiment. Gagner soudainement plus d'argent que son partenaire peut changer la dynamique du couple. Perdre du poids si toute sa famille est en surpoids peut attirer des jalousies. Déménager dans un autre pays ou une autre ville peut déclencher l'incompréhension de vos amis. 

Alors parfois, de peur de perturber nos relations, on reste la personne que les autres connaissent. Posez vous ces questions: Quel est le prix à payer pour ne pas réaliser mes rêves? Quelles sont les émotions et croyances limitantes venant de mes parents, mes amis auxquelles je vais devoir faire face? Suis je prêt.e à faire face à de potentiels changements dans mes relations pour réaliser mes rêves? 

 

3. Se dire "Mais ça a déjà été fait avant"

Je n'ai qu'une seule chose à dire...

ET ALORS?!

Il y a bien plus de personnes qui ont besoin de vos talents/services que de personnes qui offrent des services similaires. Ce qui compte c'est d'être authentique et trouver votre propre manière de faire cette chose. 

Donc quand vous vous dites "Mais tellement de personnes font déjà cette chose que je veux faire". Répondez simplement ET ALORS?!

NB: C'est aussi le bon moment de vous poser cette question: Est ce que ce que je veux faire est vraiment ce que je désire intimement ou est ce un manière d'obtenir l'approbation des autres/de la société? 

4. Peur de ne pas être à la hauteur de la tache à accomplir

Parfois tout ce qui est nécéssaire d'entreprendre pour réaliser notre projet peut paraître insurmontable ou trop pour une seule personne. 

On ne gravit un escalier ou montagne qu'un pas à la fois.

La clé ici est de diviser le projet est pleins d'étapes. D'estimer le temps pour chaque étape, multiplier ce temps par 4, et fixer des deadlines.

Voici un example: Sarah travaille du lundi au vendredi de 9h à 17h30. Elle voudrait ouvrir son propre service traiteur. Voici une liste des petites choses qu'elle peut entreprendre.

  • Quelle type de cuisine et quel type de clientèle/events veut elle? 
  • Evaluer si elle peut commencer petit avec sa propre cuisine, et ne faire que des event pour 5 et 15 personnes. As t'elle tout le matériel nécéssaire?
  • Se créer un page facebook
  • Créer et imprimer des carte de visite 
  • Organiser un dîner un week end et inviter 7-8 amies pour leur faire part de son projet. Le bouche à oreille et les recommandations sont très importantes pour avoir ses premiers clients. Ou demander à une amie qui organise souvent des diners et qui a un bon carnet d'adresse d'organiser un dîner chez elle. 
  • Négocier son contrat pour travailler un 4/5ème temps et accepter des events uniquement le vendredi et samedi.

Si Sarah pense que il faut une semaine pour organiser sa cuisine et avoir tout le matériel nécessaire, planifier un mois pour cette étape.

Bouche à oreille et premiers events, 1 mois? Dédier 4 mois à cette partie pour obtenir les résultats voulus. 3 mois avant de quitter son job? Planifier 1 an avant de se lancer complètement en tant que indépendante. 

Pour chaque étape créer pleins de petites actions à entreprendre et en faire un aussi petite soit elle chaque jour. Parfois la journée entière sera dédiée au projet, parfois juste 5 minutes. Mais chaque jour, faites quelque chose qui vous rapproche de votre projet plutôt que vous en éloigne. C'est comme ça que un projet voit le jour sans l'abandonner en cours. Il est bien mieux de réaliser une seule petite chose qu'en commencer 10 et n'en terminer aucune. 

 

5. Peur de sortir de sa zone de confort

Quand on se sent confortable, on se sent en sécurité. Nous interprètons donc les sentiments d'incomfort comme un signe que quelque chose cloche. Et en général évitons toute situation qui ne procure ce genre de sentiments. 

Cela demande du courage de sortir de cette zone de comfort. Faire de petites choses qui demandent un peu de courage va vous amener les preuves suffisantes que vous êtes capables de gérer ces situations et que être en dehors de sa zone de confort n'est pas un signe que vous êtes sur le mauvais chemin, mais un signe de dévelopement.

Vous pouvez lire en détail comment surmonter ses peurs et sortir de sa zone de confort dans ce blog: 

N'oubliez pas de célébrer les petites - et grandes - victoires! 

Longtemps, à chaque fois que je travaillais dur pour accomplir quelque chose, je me disais okay et maintenant, c'est quoi la prochaine étape? Concentrée par ce que il reste à faire et par les prochaines étapes. Cela peut sembler anodin mais ce n'est pas sain, et cela n'aide pas à être heureux sur le long terme. C'est même la recette parfaite pour un burn out ou perdre la motivation pour votre projet. 

Ce qui est crucial c'est de savourer les étapes accomplies. Que ce soit une petite danse dans votre cuisine, prendre un bain, appeler votre meilleure amie pour partager ce moment ou emmener votre partenaire au resto parce que vous êtes fière de vous même pour avoir accompli cette étape du projet, trouvez quelque chose qui fonctionne pour vous et qui est synonyme de célébration. 

Prenez plaisir à rayer une tâche de votre liste, et ne paniquez pas parce que il y a toujours de nouvelles choses sur cette liste. Cela fait partie du processus, et il y a aura toujours quelque chose à faire, le but final n'est pas d'avoir rayé toutes les tâches et de ne plus jamais avoir rien à faire. Le but est de donner vie à un projet qui vous tient à coeur, qui vous donne envie de vous lever le matin et à du sens pour vous. 

N'oubliez pas que s'amuser en travaillant sur votre projet est la meilleure manière de créer une vie qui vous plaît et vous rends heureux. Une fausse bonne idée très répandue dans notre société est de sacrifier notre bonheur présent pour un hypothétique meilleur futur. 

La réalité est que la vie n'existe que maintenant dans le présent, et que si on ne s'accorde jamais la possibilité d'apprécier ce que l'on fait dans le moment présent, on peut passer sa vie à être malheureux et se dire que ça en vaut la peine parce que dans 25 ans on sera à la retraite et à ce moment là on profitera de la vie. 

Les efforts payent mais ne sacrifiez pas tous les aspects de votre vie présente pour un hypothétique meilleur futur. Commencez à mettre en oeuvre ce futur dont vous rêvez dès aujourd'hui. Des portes que vous ne pouvez pas encore voir s'ouvrirons à vous dès que vous commencerez a créer ce futur que vous désirez. 

Une semaine de self care

Une semaine de self care

Comment survivre à une rupture

Comment survivre à une rupture